Facebook Pixel

Livraison gratuite et rapide partout au Québec, avec tout achat de 100$ et plus!

Guide d'achat des pierres précieuses

Guide d'achat des pierres précieuses

Corporation des bijoutiers du Québec

19 février 2022

Le marché des pierres précieuses est de plus en plus florissant et diversifié. Aujourd'hui, il peut être déroutant de faire l'achat d'une pierre de couleur si on ne connaît pas la bonne terminologie et les critères de qualité. De plus, avec la montée en flèche du commerce électronique, plusieurs entreprises se sont lancées dans la vente de pierres sur Internet, un endroit propice aux transactions frauduleuses et à la fausse représentation. Pour un service de qualité, il est préférable de consulter un bijoutier de renom en qui vous avez confiance. Ce petit guide vous aidera dans votre démarche. Toutefois, n'oubliez pas de laisser parler votre cœur!

La terminologie

  • Gemme : Il s'agit d'une matière minérale ou organique (ambre, perle, etc.) qui s'est formée dans la nature et qui possède une composition chimique et une structure cristalline. Pour être qualifiée de gemme, une pierre doit être belle, rare et durable.
     
  • Pierre précieuse : Par convention, on parle ici des quatre classiques : le diamant, le rubis, le saphir et l'émeraude.
     
  • Pierre fine : Toutes les pierres autres que les pierres précieuses, comme l'aigue-marine, la topaze et la tanzanite, par exemple, doivent être qualifiées de pierres fines, et non de pierres semi-précieuses. En effet, l'appellation de pierre semi-précieuse est un terme à bannir puisqu'elle est inappropriée dans le cas de plusieurs gemmes aussi belles et rares qu'un rubis ou un saphir.
     
  • Pierre véritable : Cette appellation est également à bannir, car elle porte à confusion. Les pierres naturelles et les pierres synthétiques sont toutes des pierres véritables; seule leur valeur diffère.
     
  • Pierre ornementale : Cette appellation fait référence à une gemme qui se retrouve dans la nature en quantité abondante et dont la dimension permet la sculpture d'objets décoratifs; par exemple, le jade, l'ambre, les marbres et certains types de quartz.
     
  • Pierre synthétique : Fabriquée en laboratoire, la pierre synthétique a la même composition chimique et la même structure cristalline que la gemme naturelle qu'elle imite. Par conséquent, un rubis synthétique est un vrai rubis, mais est fabriqué par l'homme.
     
  • Pierre artificielle : Ce type de pierre est aussi créé en laboratoire, mais sans toutefois avoir un équivalent naturel. Par exemple, le zirconium cubique, mieux connu sous le nom de CZ ou de zirconia, cherche à imiter le diamant sans en avoir les propriétés.

Les critères de qualité et de valeur

  • La couleur : La couleur est l'élément clé de la beauté des pierres. On se fiera à la teinte (rouge, vert, bleu, etc.), bien sûr, mais surtout à l'intensité et à la pureté de celle-ci. une belle pierre est ni trop pâle ni trop foncée, et ne présente pas de nuances de gris ou de brun. un beau saphir de qualité est d'un bleu vif et saturé, et non d'un bleu foncé ou presque noir comme on le voit fréquemment sur le marché. Demandez à votre bijoutier de vous montrer les pierres sous une bonne source lumineuse, de préférence à la lumière du jour, afin de faire un choix éclairé!
     
  • La pureté : Ce deuxième critère très important affecte la valeur de la pierre. Les gemmes transparentes et sans défaut (inclusions à l'intérieur ou marques sur la surface) ont une plus grande valeur, certes. Cependant, contrairement au diamant, il n'existe aucun système de classification standard pour les pierres de couleur. Certaines variétés, comme l'émeraude ou la tourmaline rose, se retrouvent rarement sans inclusion. De ce fait, si les imperfections internes de ces gemmes ne sont pas visibles dans la pierre vue du dessus, sa valeur n'en sera pas affectée. De plus, certaines inclusions sont désirables et peuvent produire des phénomènes optiques d'une grande beauté, comme un oeil-de-chat ou un effet étoilé sur le dôme de certaines pierres taillées en cabochon (rubis et saphir, par exemple).
     
  • Le poids et la valeur : Le poids des pierres se calcule en carats plutôt qu'en grammes. Un carat est égal à 0,20 gramme et se divise en 100 points. Dans le milieu de la bijouterie, on entend souvent parler d'un rubis de 25 points ou d’une émeraude de 50 points, ce qui signifie respectivement un quart de carat et un demi-carat. En général, la valeur d'une pierre dépend de son poids et non de sa dimension. Chaque pierre de couleur possède une densité différente par rapport à un même volume; par conséquent, plus une pierre est lourde, plus sa valeur est élevée, et ce, même si elle semble de petite dimension. La rareté influe également sur la valeur. Plus une pierre est rare, de bonne dimension et d'une belle qualité, plus sa valeur au carat est élevée.
     
  • La qualité de la taille : On omet souvent de vérifier la qualité de la taille des pierres. Pourtant, même si elle n'y ajoute pas toujours de la valeur, le respect des proportions, la symétrie et la qualité du poli augmentent de façon significative la beauté et la brillance des gemmes. Pour mieux juger de la qualité de la taille, n'hésitez pas à demander à votre bijoutier de voir quelques pierres à la fois afin de les comparer et ainsi, de bien choisir celle qui vous convient.

Les traitements

Il ne faut pas se le cacher : aujourd'hui, la majorité des gemmes, y compris les saphirs, rubis et émeraudes, sont traitées pour améliorer leur couleur et leur apparence. Seules quelques rares pierres ne le sont pas, notamment le péridot, les grenats et le spinelle. Toutefois, il n’y a pas lieu de s'inquiéter, car plusieurs de ces traitements sont courants et « acceptés » sur le marché. Ils doivent cependant être divulgués et vous devez en payer le juste prix. Par exemple, un rubis naturel traité par chauffage aura une valeur moindre qu'un rubis naturel certifié non traité.

Si vous désirez faire I achat d’une pierre naturelle non traitée, il peut être utile de demander si la pierre est accompagnée d’un certificat d'authenticité émis par un gemmologiste ou un laboratoire réputé. Sinon, vous pouvez vous-même consulter un gemmologiste évaluateur qui pourra, dans la majorité des cas, confirmer si la pierre est traitée ou non.

Une pierre qui convient à votre budget

Il vaut mieux acheter une petite pierre de bonne qualité qu'une grosse de piètre qualité. Si votre budget ne vous permet pas d'acheter le rubis ou le saphir de la qualité que vous désirez, optez pour une variété de pierre moins connue et plus abordable, ou encore pour une pierre synthétique qui a les mêmes propriétés que la pierre désirée, mais une valeur nettement inférieure.

Il existe sur le marché une liste incroyable de pierres aussi belles que le rubis, le saphir et l'émeraude. Certaines sont appelées les « nouvelles classiques », comme l'aigue-marine, la tourmaline, la tanzanite et la topaze impériale. D'autres, très abordables, notamment l'améthyste, la citrine, le péridot, les grenats, l'ambre, le lapis lazuli et la turquoise, sont des pierres durables aux couleurs vives et variées qui méritent leur place dans le monde du bijou. Le choix du bijou

Un facteur important dont il faut tenir compte lors de l'achat d'une pierre précieuse est le choix du bijou. En effet, celui-ci doit convenir à la durabilité de la pierre. Pour les pierres peu dures ou fragiles comme l'émeraude, il est conseillé de les porter en boucles d'oreilles ou en pendentif. Dans le cas d'une bague, il faut une pierre assez dure et assez tenace pour résister aux chocs et à l'usure de la vie quotidienne. Vérifiez avec votre bijoutier si la pierre choisie convient bien au type de bijou désiré. Il saura vous conseiller avec précision, ce qui vous épargnera bien des désagréments.

L'entretien

Toutes les pierres, aussi dures soient-elles, ont besoin d'un minimum d'entretien. Si vous désirez léguer vos pierres aux générations futures et faire en sorte qu'elles restent belles comme au premier jour, vous devez observer quelques petites règles. Premièrement, prenez le temps de les nettoyer! Les pierres attirent la poussière et la saleté, surtout si vous les portez quotidiennement. Eau tiède, savon doux et petite brosse sont recommandés pour les pierres transparentes, tandis qu'un chiffon légèrement humide suffira pour les gemmes opaques comme le lapis lazuli et la turquoise.

Rangez vos bijoux soigneusement et séparément dans un endroit sec et à l’abri de la poussière. De plus, si vous allez à la piscine régulièrement, il est préférable de laisser vos bijoux à la maison. Plusieurs pierres sont sensibles aux chocs et aux acides; le chlore pourrait les abîmer

Il est important de faire vérifier vos bijoux au moins une fois are, Ce joaillier professionnel vérifiera l'état général de vos pierres et. de vos bijoux. Il pourra les nettoyer en profondeur et vous indiquer les réparations ou modifications qui s'imposent.

Conclusion

Choisir une pierre précieuse peut prendre du temps. Il faut en voir de différentes couleurs, de formes et de styles de taille variés, avant de véritablement tomber en amour avec une pierre pour ne plus jamais vous en séparer! Soyez différent. Osez la couleur!

Nous remercions I'AQUEGEM dont les membres ont rédigé ce document avec professionnalisme

Corporation des bijoutiers du Québec

Corporation des bijoutiers du Québec

Retour